La gouvernance des Technologies de l’information -> mais de quoi parle-t-on?

rouage informatique

Vous avez peut-être déjà connu ces situations où, le système d’information de votre entreprise vous paraît obscure,
où, les équipes de l’IT ont l’air de travailler « d’arrache pieds » et ne sont jamais dispo, et dont vous n’avez pas la moindre idée de ce qu’ils font concrètement ?
Ces moments où l’on a le sentiment de dépenser beaucoup d’argent et de temps pour faire réussir les projets IT mais avec peu de succès.
Votre équipe informatique semble même un peu détachée de la stratégie et de la dynamique d’entreprise.
L’équipe IT arrive même à paraître comme un « cliché ». Des gros geeks 🤓 déconnectés du monde réel qui s’amusent dans leur coin au lieu de faire avancer le business.

Alors là STOP
Quand on a tous ces symptômes il faut faire un pas de recul (ou deux) et regarder le problème plus dans son ensemble.
De mon point de vue un des grands maux de notre époque c’est la gestion de la gouvernance des systèmes d’information.

Alors de quoi parle-t-on lorsque l’on parle de gouvernance des systèmes d’informations ?

Dans un premier temps il faut parler un peu du contexte.

Nous sommes en 2020, fini les ingénieurs informaticiens mode « géo trouve tout ».

Aujourd’hui vous avez à faire à des personnes qui ont de bons bagages techniques mais aussi fonctionnels.
Beaucoup d’outils existent sur le marché pour les aider, de nombreuses méthodes… ils sont aussi formés et très intéressés par le Business, les méthodes d’organisation…

De l’autre côté, l’informatique est partout. Pas la moindre décision n’est possible sans passer par informatique, pas le moindre changement, pas la moindre révolution numérique !!!

Alors comment fait-on ? 🧐

Et bien la première étape est de CONSIDÉRER l’informatique comme un rouage essentiel au bon fonctionnement de la société. Afin de l’inclure dans la valeur que nous souhaitons créer pour nos clients.

La seconde étape sera de travailler la gouvernance des technologies de l’information dans son ensemble.

Mais de quoi parle-t-on lorsque l’on parle de gouvernance ?

Et bien c’est simple, en partant du concept que le système informatique est partout et impacte beaucoup de choses dans la société.
Il vaut mieux s’en faire une force 💪🏻 qu’une faiblesse.

Une bonne gouvernance des systèmes d’informations aura donc comme objectif de s’assurer que les technologies de l’information sont parfaitement connectées aux objectifs et à la stratégie d’entreprise.

Et bien plus encore, la gouvernance sera là pour définir et animer comment (à son niveau) le système d’information contribue à la création de valeur par l’entreprise.

ITGI a commandé une analyse de marché sur la gouvernance des TI7 auprès de PwC (Plus de 800 répondants du domaine des TI et des affaires dans 21 pays y ont participé).

  • 38 % des répondants ont mentionné une baisse des coûts en TI comme résultat des pratiques de gouvernance des TI.
  • 28,1 % ont mentionné une compétitivité accrue.
  • et 27,1 % ont indiqué que le rendement de leurs investissements en TI avait augmenté.
  • Différents avantages moins tangibles ont également été mentionnés parmi lesquels une meilleure gestion des risques liée aux TI (42,2 % des répondants), de meilleures communications et relations entre les activités d’entreprise et les TI (39,6 % des répondants) et une meilleure livraison des objectifs d’entreprise grâce aux TI (37,3 % des répondants).

Une autre étude, menée auprès de 250 entreprises partout dans le monde, a permis de conclure qu’à objectifs égaux, les entreprises ayant une gouvernance des TI supérieure profitaient d’une rentabilité d’au moins 20 % supérieure à celle des entreprises ayant une piètre gouvernance.
Elle soutient que la valeur des TI pour l’entreprise découle directement d’une bonne gouvernance des TI.

Alors comment procède-t-on pour travailler cette gouvernance

Et bien la bonne nouvelle 😀 c’est qu’il existe pas mal d’outils pour mieux appréhender cette gouvernance (COBIT ITIL CMMI ISO 27000 ISO 20000).

Cobit répondra le mieux à cette problématique et le principe sera d’auditer la société sous plusieurs angles :

  • Alignements stratégiques
  • Performances
  • Gestion des ressources
  • Gestion des risques
  • Valeur des technologies de l’information

Afin de déterminer la meilleure gouvernance possible au sein de la structure.

Ce sont des outils plutôt bien conçus et concrets.
Encore faut-il arriver à prendre suffisamment de recul et maîtriser le périmètre pour en ressortir quelque chose.

Sinon contactez-moi 📧 et on en discute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :