La folle évolution des MarketPlaces

Marketplace

Solène : « J’ai commandé cet article sur Amazon mais je ne comprends pas, le délai est super long?? »
Benjamin : « Ah! c’était qui le vendeur ? Tu as vérifié s’il était fiable ? »
Solène : « Vendeur?!? Bah c’est Amazon non ?? »

Ce n’est peut-être pas toujours visible pour tout le monde mais les MarketPlaces sont partout et ce depuis de nombreuses années.
Je me suis (récemment) intéressé au sujet et j’ai été très agréablement surpris de l’évolution de ces plateformes et de leurs potentiels.

L’évolution des places de marchés

Tout a commencé avec le CtoC

Tout a commencé en 1995 avec Craiglist et Ebay, les toutes premières places de marchés étaient des CtoC.
Amazon a ensuite pris le relais avec sa place de marché en 2001.
En Europe nous avons eu l’émergence de leboncoin en 2006, Cdiscount (2011), La fnac, Flubit, Allegro…

Nous nous sommes donc retrouvés avec des MASTODONTES dont la principale valeur ajoutée est de présenter un catalogue ÉNORME en ligne.

Mais voila, l’age de glace a une fin.
Depuis 5 ans, une nouvelle révolution a eu lieu dans ce secteur. Ces grosses places de marchés se sont faites attaquer par des plateformes qui adressent des verticales avec l’ambition d’amener plus de valeurs qu’un simple catalogue.
Pour preuve CraigList a perdu presque 40% de trafic sur ces 5 dernières années.

La révolution des verticales

Ci-dessous un Slide tiré de la présentation de FJ Labs que je trouve très représentatif de cette percée des verticales marketplaces aux USA.
Le reste de la présentation est disponible ici (Le menu en fond d’écran est le menu de CraigList et tous les logos sont des verticales spécialisées).

Slide tiré de la présentation de FJ Labs

Quelques exemples de verticales

Pour étayer un peu cette présentation voici quelques-une de ces places de marchés :

  • Linkedin / Indeed sont les principales places de marché de l’emploi
    Dans cette verticale « emploi » nous trouvons des sous-verticales avec par exemple :
    UpWork la place de marché des indépendants
    Toptal est une verticale pour les développeurs informatiques
    Meero est une plateforme dédiée à la sous-traitance photographique
    Trusted Health la place de marché des nurses
    RigUp le marché des travailleurs du pétrole
    Rev.com la place de marché des traducteurs
  • Reverb, est la place de marché des instruments de musique (1 milliard de dollars de volume d’affaire l’année dernière)
  • Dans le domaine de la l’alimentaire la concurrence fait rage avec par exemple :
    – Uber Eats
    – Chowbus
    – Seamless
    – GrubHub
    – DoorDash
    – Carrefour (en Europe)
    – Amazon Fresh
    -Deliveroo
  • Dans les services à la personne nous pouvons retrouver :
    Thumbtack
    Angies List
    Home Advisor
  • Évidement dans la location de biens immobiliers nous allons trouver l’incontournable AirbnB
  • Dans l’habillement nous allons retrouver :
    Assos
    Zalando
    Farfetch (marketplace spécialisé dans le luxe)
    Vinted (CtoC Européen)
    Vestiaire collectif
  • Dans la santé
    Pharmapacks
    Myotcstore
  • Ainsi que d’autres places de marchés plus surprenantes les unes que les autres :
    TCGPlayer, la place de marché des cartes de jeu (pokemon, magic..). Impossible me direz-vous et bien aussi incroyable que cela puisse paraître chez les libraires ce site a connu un réel engouement tant et si bien qu’il réalise aujourd’hui 100 millions de dollars de volume d’affaires.
    Blockrenovation une verticale à forte valeur ajoutée pour rénover votre salle de bain.
    APMEX le plus grand détaillant de métaux précieux du monde.
    -…

Donc étape 1 des marketplaces le CtoC, étape 2 le BtoC puis le verticale et après ?

Alors vous l’avez compris, depuis 5 ans c’est le grand BOOM des verticales marketplaces.
Mais la folle histoire des places de marchés ne s’est pas arrêtée là, loin de là.

Le nouvel eldorado des marketplaces c’est le B2B.

Cette révolution a pris beaucoup de retard car elle est totalement liée à la transformation digitale des industries.
En effet, la participation dans une telle plateforme, oblige les industriels à totalement digitaliser leur supply chain ainsi que leurs ventes en ligne. Pour ceux qui l’auront fait en premier ce sera un avantage concurrentiel indéniable (augmentation des ventes, diminution des coûts de production…).

Cette transformation va pouvoir, maintenant, se faire plus facilement car de plus en plus d’industriels sont des milléniums à l’aise et moteurs dans les nouvelles technologies. Ils seront à coup sur, force de proposition, pour aller vers cette transformation digitale.

Quelques exemples de places de marché B2B

Voici quelques exemples de marketplaces BtoB; Amazon Business & Alibaba, et oui comme pour le BtoC il faudra faire avec les géants historiques mais les verticales sont entrain de faire leurs apparitions.

Knowde marketplace BtoB dans la pétrochimie
MaterioPro ,Backacia : invendus de chantier
Agri-Echange :  Marketplace lancée en Juin 2018 par France-Barter , consistant à l’échange de services et matériels entre agriculteurs sans sortie de trésorerie.
Agriconomie – PLace de marché agricole lancée en 201 – Spécialisée dans la vente d’engrais, de semences et de matériel agricole.
Galensupply, Hystrix Medica, places de marché numérique pour l’approvisionnement médical des hôpitaux, cliniques, EMS et cabinets de médecins.
Medtrucks marketplace des déserts médicaux .  partenariats avec des hôpitaux ou des cliniques prêts à détacher leurs médecins et leur matériel médical, embarqués dans un camion prévu à cet effet.
Mano Mano Pro : marketplace du batiment créée en 2013, et après plusieurs levées de fonds, la société s’ouvre au canal B2B, en proposant une offre dédiée aux professionnels du batiment.
07zr : fondée en 2007, la société est spécialisée dans la distribution de pneumatiques et pièces détachées à destination des professionnels. Lancement en 2017 de sa marketplace B2B.
Station One : place de marché B2B lancée par Altsom en septembre 2018, et créée via la solution Iceberg. Spécialisée dans le secteur ferroviaire, à destination des professionnels de la mobilité.
ThomasNet – Plateforme B2B avec plus de 500 000 fournisseurs.
Joor, La plus grosse plateforme B2B de la mode avec 1 500 marques et 155 000 vendeurs.

Alors c’est magique. Allons-y les yeux fermés ! Créons notre marketplace

Alors oui mais il y a quelques points de vigilance à appréhender avant.

  • Pour réussir le secret c’est la largueur de l’offre et sa qualité. Vous devez donc avoir les moyens de faire gonfler celle-ci le plus rapidement possible. Offrir une plateforme efficace à vos fournisseurs, vous assurer que vos fournisseurs ont les meilleurs produits…
  • Comme l’e-commerce, ce sont des modèles à économies d’échelles. Il est primordial de fixer l’économique avant de démarrer l’escalade de l’Everest sous peine de ne jamais arriver en haut.

    Notons enfin que la majorité des places de marchés prend 15% en moyenne sur les ventes.

En conclusion, CtoC, puis BtoC et maintenant BtoB nous n’en avons pas encore terminé avec les places de marchés. C’est une très bonne chose car c’est un des aboutissements du web et de la transformation digitale des entreprises.

Si vous voulez en savoir plus je vous conseille vivement de suivre le blog de Fabrice Grinda (Entrepreneur, Blogeur, Business Angel) un grand fan et investisseur dans ces marchés.

2 réflexions sur “La folle évolution des MarketPlaces”

  1. Ping : La digitalisation du secteur de l'art - David LANGLADE

  2. Ping : eCommerce je t'aime moi non plus ? - David LANGLADE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :